OUVERTURE

La Telenovela Errante
(The Wandering Soap Opera)    
    

Raoul Ruiz, Valeria Sarmiento

1990-2017, 78’, Chili/Chile

La Telenovela errante constitue un commentaire satirique acerbe sur la détérioration de la situation politique, économique et sociale du Chili, à travers un enchevêtrement d’histoires habilement déployées en un jeu sur les conventions, les clichés et le kitsch. Tourné par l’immense Raoul Ruiz en 1990 avant d’être récemment achevé et monté par la cinéaste Valeria Sarmiento (épouse et collaboratrice de longue date de Ruiz), « la structure du film est basée sur l’idée que la réalité chilienne n’existe pas, mais qu’elle se compose plutôt d’un ensemble de feuilletons télévisés […]. Toute la réalité chilienne est appréhendée sous l’angle du feuilleton télévisé, qui sert de révélateur » (Raoul Ruiz). Composé d’une série d’épisodes reliés entre eux, La Telenovela errante associe le spectre de la guerre à une mise-en-abyme de la notion de surveillance et montre comment le réel peut conduire une société opprimée à se retrancher dans des fictions absurdes. – Andréa Picard