Dans la presse aujourd’hui – mardi 22

Deux documentaires israélien et palestinien au Cinéma du réel

Between Fences 1

A l’occasion de ce festival deux films documentaires sont mis en avant, l’un israélien réalisé par Avi Mograbi et l’autre palestinien réalisé par Raed Andoni.

L’un des thème mis en lumière par ce festival est la reconstitution de faits réels dans le cinéma documentaire tout en y alliant une volonté d’esthétisme. Les documentaires israélien et palestinien rentrent dans ce thème.

« Between fences » est un projet réalisé autour de la situation des réfugiés érythréens et soudanais qui sont en détention dans le centre de Holot dans le sud d’Israël. Le documentaire y mêle des figurants et comédiens aussi bien Israéliens que des réfugiés. Les réfugiés jouent les Israéliens ou leur propre rôle et inversement pour les Israéliens.

Le second documentaire, « Ghost Hunting », retrace l’expérience personnelle de son réalisateur Raed Andoni incarcéré dans un centre d’interrogatoire du Shin Bet.

>>>Lire la suite sur Times of Israel 


 

Critikat partenaire de la 38ème édition de Cinéma du Réel

Cette année, Critikat est partenaire des rencontres autour des Séances spéciales de Cinéma du réel.

En lien étroit avec les axes principaux de sa programmation, Cinéma du réel propose plusieurs séances spéciales, rendez-vous privilégiés avec des cinéastes, jeunes ou expérimentés, proches de l’esprit du festival : avant-premières précédant une sortie en salles, premières françaises de films salués dans d’autres manifestations, projets qui furent présentés dans le cadre de ParisDOC ou encore dernières œuvres de grands noms du documentaire.

En plus des rencontres menées par Critikat en salle à l’issue des projections vous pourrez retrouver en ligne sur le site et sur le blog de Cinéma du Réel une série d’entretiens avec ces cinéastes qui mettent en question le monde qui les entoure autant que sa représentation.

>>>Liste des séances animées par Critikat sur Critikat.com